IVe Corps d'Armée Français

Forum du IVe Corps d'Armée Français de reconstitution sur M&B: NW


All times are UTC [ DST ]



Post new topic Reply to topic  [ 1 post ] 
Author Message
Inspecteur Général Aux Armées
Inspecteur Général Aux Armées
User avatar

Joined: Dec 2013
Posts: 428
Location: Paris
Age: 23
Régiment: Commandement Général
Posted: January 2, 2014, 6:19 pm 

Ayant fini Metro Last Light il y a 3 jours,et ayant par la même occasion adoré ce jeu,je me suis sentis obligé d'au moins faire un RP dans cet univers.
Je me concentrerai un peu plus sur ce RP que sur l'autre sachant que Nadé fait un RP sur la même époque que " Le loup et le Chasseur ",et je trouve ça bête que nos deux histoire évoluent en même temps,les lecteurs se perdraient à force.
Donc voilà je vous pond ce RP.
Pour ceux qui connaisse les jeux Metro ( 2033 ou Last Light ) voir même plus loin ( S.T.A.L.K.E.R ) ne vous étonnez pas si vous retrouvez certains éléments  :smile:

PS : Amateur de frissons, bienvenu !   :evi:

Prologue







Il était une fois un homme...
Un homme connu sous le nom de Lyov.
Le sauveur du peu qu'il nous restait et qui nous reste.
Sans lui,vous ne seriez pas là les enfants...
Cet homme a accompli des choses qui... dépasse l'entendement.
Beaucoup disent qu'il était un envoyé des Dieux.
D'autres,un Dieu lui même.
L'histoire se situe en 2034...
Plusieurs années après la guerre atomique qui a fait que,nous,humains avons dû nous cacher dans le Metro.
Plusieurs factions se le dispute.
La Ligne Rouge,les communistes.
Le IVe Reich,les fachos.
Et l'Ordre,les plus neutres,les plus justes et les défenseurs du Metro et de ses habitants.
Lyov était un Ranger de l'Ordre.
Lyov était fort et puissant,courageux et juste.
Il essayait de comprendre ce nouveau monde dans lequel nous vivions.
Il essayait de savoir que pouvait bien être les mutants avant de devenir ce qu'ils sont...
Peut-être des loups,peut-être des chiens,des rats ?
Il connaissait le Metro encore mieux que sa propre date de naissance.
Discret et efficace,l'Ordre l'envoyait toujours sur les missions les plus délicate...
Si une station était tombé de force aux mains des fachos,Lyov y était envoyé en infiltration.
Parfois il partait et on se demandait si il reviendrait.
Il ne nous à jamais laissé,il est toujours revenu droit comme grièvement blessé.
Beaucoup de personnes de l'Ordre le considéraient comme un Stalker plus qu'un Ranger.
Il explorait la surface parfois pendant des jours voir des semaines,à la recherche de ressources que l'Homme aurait laissé.
Parfois il ramenait des souvenirs comme une fleur mutante qui brille d'un halo rouge dans le noir.
C'était bien lui ça... Ramener des fleurs alors que nous nous éteignons.


Jour 2




- Cours ! Cours ! Ne t'arrêtes pas ! COURS !
- Mamaaaaaan !
- Vite chérie ! Dans le Metro !

- Aaaaaaah !

L'homme se leva d'un trait.
Il était en sueur.
Il passa sa main dans ses cheveux.


- Encore ce cauchemar... pensa-t-il.

Il s'habilla rapidement et sorti de sa chambre.
Il marcha dans un couloir,seul,pendant quelques minutes puis déboucha sur une pièce de taille moyenne dont la lueur était assez tamisée.
C'était une sorte de cantine.
Un bon nombre d'hommes était déjà présent,environs une quinzaine.
La plupart étaient assis au sol ou devant des tables.
Il se posa devant un comptoir.
Un cuisinier arriva.


- Une balle militaire pour le repas et l'eau, lui dit-il.

Il sorti une balle de sa poche et la posa.
Le cuisinier prit une assiette,y déposa la nourriture et lui donna un broc d'eau.
Il prit le tout et alla s'asseoir dans un coin ayant préalablement pris des couverts.
Il mangea assez rapidement,se leva et déposa son assiette et son broc sur le comptoir,puis partit en direction du couloir par lequel il était venu.
Il rentra de nouveau dans sa cabine et commença à s'équiper.
Il rangea son pantalon en toile dans son sac et mit sont pantalon en cuir ainsi que sa veste de la même matière,avec par dessus un manteau en laine plastifié.
Il mit aussi ses gants ainsi que son casque.
Il déposa son sac sur ses épaules,et alla ouvrir son armoire où était entreposé armes et munitions.
En quelques secondes,tout était rangé.
Son revolver était dans son holster à sa cuisse droite.
Son fusil à double cartouches était sur le coté droit de son sac.
Pour finir il avait son AKS-74U dans les mains.
Il avait aussi revêtit une ceinture où divers poches étaient attaché.
Toutes ses munitions étaient dedans.
Il sortit de sa cabine et la referma à clé.
Il prit le couloir dans le sens opposé de la première fois.
Un homme l'attendait au bout.
Il lui jeta les clés de la cabine.
L'homme les rattrapa et lui fit un signe de la tête.
Il passa devant et continua son chemin jusqu'à un poste de garde où plusieurs hommes étaient stationnés.
Un des gardes l'arrêta.


- Demi-tour,cette partie du Metro est condamnée.
- Je sais qu'elle donne sur la surface.
Je dois aller à Polis le plus rapidement possible.
- J'ai reçu aucun ordre de Polis comme quoi je devais laisser passer quelqu'un.

Il tapota son insigne de Ranger de l'Ordre qui était accroché sur son manteau de laine.

- Ah... Heu.. Ouai bon d'accord. Letskov ouvre la porte !
Vous avez assez de filtres ?
- Quelques-un de plus ne seraient pas de refus.
- Tenez.

L'homme lui tendit 4 filtres.
Il les prit,en accrocha 2 près de son holster droit et rangea les autres dans son sac.

- Bonne chance.
- Merci.

La porte s'ouvrit laissant passer un courant d'air glaciale.
Il avança lentement en dehors de la station...


Jour 3




Bam,clik-clik,bam,bam,clik-clik.
Trois corps qui tombe au sol.
Le cliquetis des cartouches s'alignant dans le fusil pour la énième fois.
Il enjambe les cadavres et continue.
Ça va faire deux heure qu'il marche dans ce qui reste du monde d'en-haut.
Il continua encore 20 minutes avant d'arriver devant ce qui semblait être un pont.
Malheureusement le bordel complètement défoncé étaient envahit de mutants et autre merdes dégénérés dans le genre
.

- Oh man... Tu te fous de ma gueule ?
Fait chier.

Les bêtes levèrent leurs têtes et commencèrent à gueuler et rugir en le voyant.
Il avait l'habitude de sortir en extérieur,mais c'était une des premières fois où il rencontrait autant de résistance.
Il cala son fusil dans le creux de son épaule.


- Allez venez mes bê-bêtes !

La meute s'élança.
Les cartouches volaient du fusil une à une en même temps que les corps s'écroulaient.
Dès qu'il n'eut plus de cartouches il retira son fusil du creux de son épaule et se jeta en avant criant à travers son masque à gaz.
Il asséna un coup de crosse à la première bête arrivant,balança son fusil dans la gueule d'une autre et dégaina rapidement sa machette.
Il enchaîna sur un autre mutant et le décapita ainsi qu'un deuxième puis un troisième.
Il jeta sa machette dans la tronche d'un " cracheur ".
Les bêtes en voyant ce massacre détalèrent.
Il continua de crier à travers son masque.


- Ahah ! On flippe bande de monstres hein !
Putain d'enflures,j'ai beau essayé de les dompter et voir à quoi ils réagissent ça sert à rien !

Il récupéra ses armes,rechargea son fusil,changea de filtre et continua à avancer.
Il marcha encore une heure avant d'arriver devant ce qui semblait l'entrée d'une bibliothèque.
Il entra rapidement,avançant dans les couloirs jusqu'à arriver devant l'entrée du Metro.
Il toqua et cria :


- C'est Lyov ! Ouvrez !

Les verrous s'enclenchèrent et la porte s'ouvrit petit à petit.
Il entra d'un pas victorieux en retirant son masque.


- Enfin de retour à la maison ! dit une voix féminine à sa venue.




Lyov tourne lentement dans le couloir menant à la salle de Commandement.
A sa droite marche sa coéquipière,Eryn.
A sa gauche son fidèle ami,Vlad.
Ils marchent dans le couloir droit et d'un pas semi-lent,semi-rapide,un peu au ralentis comme dans un film,manquerait plus qu'un jolie " Ohhh yeeaaaah biitch ! ".
Ils arrivèrent devant la porte de la salle de Commandement,Lyov l'ouvre des deux mains et rentre suivis des autres.
Il reste au bout de la table,debout,tandis qu'Eryn et Vlad s'installe sur des sièges,sur les côtés.


- Hello la famille ! lâche Lyov.
- Capitaine. Comment allez-vous ? dit le Commandant,en face de lui à l'autre bout de la table.
- Oh bah moi j'pète la forme,mais bon on peut pas en dire autant de notre jolie petite terre.
- Que se passe-t-il ?
- Bah les bêbêtes commencent à me les briser grave,y'en a de plus en plus,et c'est pas bon.
- Ah,ce n'est que ça...
- Que ça ? Bientôt on pourrait même plus aller pisser sur le gazon !
- Oubliez ça pour le moment,on a un autre problème.
- Dîtes moi.
- Les fachos et les cocos,ils vont s'entre-tuer entre Ochotny Rjad et Twerskaja.
- Et ?
- Et y'a des civils dans cette ligne aménagée... Il faut les évacuer avant que sa pète entre eux,le reste on s'en branle.
- Okay,d'accord,j'y vais,je vais faire les baby-sitter,dit Lyov en faisant un geste de la main.

Il se retourna en faisant signe à ses coéquipiers qui se levèrent et le suivirent.

- Prenez de quoi faire un feu d'artifice,on va sûrement devoir faire un bon déblayage dans le bordel que ça va être.
Oubliez pas,tous ce qui est armé,on tue,le reste on blesse ou on récupère.

Arrivé à l'armurerie,le trio s'équipa.
Une fois fait il se dirigèrent vers la porte/station Alexandrowsky sad,plus simple de passer par les lignes des fachos,moins gardé.
Les gardes leur ouvrir la porte,une légère odeur de sang et de renfermé les frappa.
Lyov soupira puis dit :


- Bon bah allons sauver les miches de putains et de planqués !

Il démarra au pas de course dans le noir,suivis de ses coéquipiers.

Jour 4





- Ça pue grave ! lâche Eryn.

Ils débouchèrent sur une porte.
En 2h ils avaient traversé la ligne et ses passages et étaient arrivés devant la dernière porte les séparant de leur objectif.

- Bon,prêt ? demande Lyov la main sur la porte.

Eryn et Vlad hochèrent la tête.
Lyov ouvra rapidement la porte,immédiatement Vlad et Eryn entrèrent de le tunnel.
Ce dernier était plongé dans le noir complet.

- On allume rien... chuchote Lyov.

Ils avancèrent en direction de la station communiste,là où le plus de civils seraient à évacuer,les fachos attaquant.
Ils étaient au pas de courses quand ils débouchèrent sur une patrouille.
Lyov fit signe au groupe de s'abaisser.

- On reste dans l'ombre,prenez vos couteaux,on va les descendre, ordonne Lyov.

Tous trois prirent leur couteaux et avancèrent dans le noir.
Les cinq hommes de la patrouille s'affalèrent ensemble sur le sol.

- Bien joué,on continue.

Ils continuèrent dans le tunnel jusqu'à entendre des coups de feu qui se transformèrent en fusillade.
Le combat étaient engagé.
Plusieurs flashs lumineux apparurent,des explosions de grenades incendiaires sûrement.
Les cris des pauvres gens commencèrent à résonner.
Lyov ordonna de s'arrêter prêt d'un avant-poste déserté depuis un moment.

- On ne continue pas ? demande Eryn.
- Non,on récupère juste les civils qui partent dans notre direction et on les couvre.

Eryn hocha la tête.
Quelques minutes plus tard,les coups de feux commencèrent à s'estomper.
Une masse de personne tenant divers objets courraient en leur direction.
Eryn se leva et leur fit signe de venir en leur criant qu'on était là pour les évacuer.

- Là ! crie Vlad qui ouvra le feu.

Une silhouette s'affala au sol.

- Dépêchez ! criait Eryn.

Vlad et Lyov étaient de très bon tireurs,aucun homme armé qui débouchait de l'intersection n'avait le temps de tirer.
Bientôt le flot s'estompa,Eryn avait regroupé tous le monde.

- On bouge, lâcha Lyov.

Jour 5




- On continue ! Allez,allez !

D'autres rugissement se firent entendre.

- Ils se rapprochent ! crie alors une femme.
- Courrez ! Continuez,ALLEZ ! rétorque Eryn.

Plusieurs coup de feu retentirent.
Plusieurs silhouettes tombèrent au sol,d'autres bondirent en avant.
Le cortège de survivant continuait en courant,tandis que Lyov s'arrêtait.

- Vlad ! hurle Lyov. Non ! VLAD !

Il leva son arme et ouvra le feu tout en courant vers son coéquipier et fidèle ami.
Eryn se retourna et le vit faire.

- Non,non,non ! murmura-t-elle. ALLEZ CONTINUEZ,POLIS EST DROIT DEVANT ! ALLEZ BOUGEZ VOS CULS !

Lyov sauta sur le mutant en train de déchiqueter son ami.
Il lui fracassa son arme dont le chargeur était vide sur le crâne,puis dégaina sa machette.
Les autres mutants,blessés,déguerpirent.
Eryn courra à eux.
Lyov,tâché de sang s'agenouilla près de son ami.

- Non,non,NOOON !

Vlad déglutissait du sang,son torse et son ventre avait été déchiqueté par les griffes de ces.. choses.

- NAAAAAAAAN ! Aaahahah... Vlad... cria Lyov.
- Arh... Allez-y... Je crois.. j'suis foutu...
- Lyov ! Lyov !

Eryn l'attrapa par les épaules.

- Allez,allez ! Ils vont revenir !
- Nan...

Lyov pleurait.
Tandis qu'Eryn le relevait et l'emmenait,Vlad lui fit un signe de la main... il lui manquait deux doigts.

- Adieu mes amis... murmura Vlad.

Lyov lu distinctement ceci sur ses lèvres...
Tous c'était passé tellement vite et à la fois lentement...
Quelques minutes après ils arrivèrent devant une des nombreuses portes de Polis.
Une fois rentré,Lyov se laissa tomber au sol.

- Un médecin ! cria immédiatement Eryn.

Le Commandant vint immédiatement accompagné de deux médecin.

- Bordel que s'est-il passé ?!
- Les cocos... Ils avaient des mutants...
- Des QUOI ? Des mutants ?
- C'était pas des mutants ordinaire,des sortes de loups géant,avec les poils et tout... On a vu les cocos les lâcher sur nous... Vlad y est resté.

Les médecins mirent Lyov sur un brancard tandis que ce dernier fermait les yeux,peut-être pour la dernière fois...

Par Nerza

_________________
ImageImage Image ImageImage
Image


Top
  Profile WWW 
 

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 0 guests

Moderators:

Chefs de Régiments, Officiers, Officiers Supérieurs

Permissions of this forum:

You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
Post new topic Reply to topic  [ 1 post ] 


cron
Créer un forum | © phpBB | Entraide & support | Forum gratuit