IVe Corps d'Armée Français

Forum du IVe Corps d'Armée Français de reconstitution sur M&B: NW


All times are UTC [ DST ]



Post new topic Reply to topic  [ 3 posts ] 
Author Message
Inspecteur Général Aux Armées
Inspecteur Général Aux Armées
User avatar

Joined: Dec 2013
Posts: 428
Location: Paris
Age: 23
Régiment: Commandement Général
Posted: January 2, 2014, 6:50 pm 




Quote:
14 Octobre 2022

C'est l'automne depuis quelques jours,qui dit automne dit hiver d'ici quelques mois.
Ça fait 6 mois que ce bordel est apparu.
Tout a disparu,ou presque : animaux,insectes,plantes et par conséquent les trois quarts de la nourriture.
L'Homme,lui par contre est resté,allez savoir pourquoi.
Parfois je rencontres des familles,certaines me voyant seul,m'invite à faire un bout de chemin avec eux ou me donne à manger.
D'autre tracent simplement leurs chemins.
Parfois je rencontre des groupes armées d'une vingtaine de personne généralement.
Je préfère les éviter pour le moment... Je... Je ne suis pas encore prêt.
Parfois je rencontre d'autre Solitaire.
Nous nous comprenons d'un simple regard ou d'un simple geste de la tête.
Certains passe,et je peux voir dans leur yeux une lueur d'espoir,une envie de vivre...
Personnellement,je n'en ai plus vraiment.



Quote:
28 Octobre 2022

Ça commence à être dur sur cette Terre,vraiment dur.
Je n'ai pas mangé depuis 6 jours...
Pour faire plus simple,je crève la dalle.
J'ai tout de même fait quelques trouvailles dans un vieux bazar : nouvelles chaussures,nouveaux vêtements,mais surtout,un flingue.
Ouep,un .357 Magnum.
Bon ok,pas ce qu'il y a de plus discret mais ça peux toujours servir.
Cinq balles étaient déjà chargé dedans,j'en ai pas trouvé plus.
Dommage.
Actuellement,je suis en Géorgie,j'ai déjà dû dépasser Atlanta...
J'en sais rien en fait...
Je suis peut-être encore en Alabama,qui sait ?
Putain en réalité j'suis complétement perdu,paumé,je sais pas où je suis et ou j'en suis.
Il commence à pleuvoir,il faut que je trouve un abris où passer la nuit.



Quote:
31 Octobre 2022

Neuf jours que j'ai pas mangé...
Et vous voulez rire ?
Je n'ai plus d'eau.
Je viens de boire la dernière goutte d'eau de ma dernière gourde...
Franchement : c'est la merde.
Ma carte n'indique que les gros points d'eau,c'est-à-dire rivières,fleuves et toutes les merde dans le genre.
Aaah... J'ai mal partout,je suis épuisé,j'ai plus que la dalle...
Sérieux Dieu,ne fait pas apparaitre une vache devant ma gueule parce-qu'en 3 secondes,pouf,la vache devient un steak,ça j'peux te le jurer !
Actuellement je suis sur la Route 20,j'arrive près d'Augusta.
Une fois arrivé près d'Augusta,j'irai en direction de Columbia,en Caroline du Sud.
Ouai,je sais ça fait une trotte...
Mais bon,j'ai pas le droit de rêver ?
C'est les dernières chose qui m'appartiennent encore,les rêves...
Bon,je ferai mieux de trouver un endroit où me reposer quelques heures,sinon,je crois que je tombe sur place !





Quote:
2 Novembre 2022

De la nourriture !
Enfin à manger !
Je suis tellement heureux !
Ah mais,oui,suis-je bête,où l'ai-je trouvé vous devez vous demander !

Il se faisait tard,j'entrais donc dans un vieux HLM délabré,je montais alors le plus haut possible pour pouvoir passer la nuit tranquillement.
J'arrive dans le couloir du dernier étage.
J'avais l'embarras du choix pour le coup,tous les apparts étaient libre.
J'entre dans celui tout au fond,et là,surprise,des caisses de conserves et d'eau !
Je commence alors à laisser tomber mes affaires et à me jeter dessus.
Malheureusement le plaisir n'est que de courte durée,une femme arriva dans mon dos alors que je dévorais une conserve d'ananas.
Le clic du chien de son pistolet vint rapidement à mes oreilles,je me retournais alors vivement tout en dégainant.
Son regard était d'acier...
- Lâche cette arme,me dit-elle.
Je soutenais alors son regard.
Nous nous étions chacun mis en joue,prêt à tirer.
Après quelques secondes hésitantes,elle baissa son arme.
Je la gardai toujours en joue.
- J'ai baissé mon arme mon gars,fait de même...
- Tu es seule ? lâchai-je.
- Non... Ma.. Ma fille est dans l'appartement à côté...
L'évocation de sa fille me rappela tant de souvenirs...
Elle vit alors dans mon regard,cette once de souffrance.
Je baissai alors mon arme.
- Tu n'as pas mangé depuis combien de temps ? me demande-t-elle.
- D..Dix jours...
Elle me regarda alors avec pitié.
- Dix jours ?
Elle me dévisagea presque instantanément,mon manteau flottait,mon cou et mon visage s'était amaigri,comme tout mon corps en réalité.
- Viens,me dit-elle en me prenant par la main.
Elle ferma à clé cette fois-ci l'appartement et nous entrâmes alors dans le sien,qu'elle ferma aussi à clé.
Elle ouvrit alors une autre conserve et me la tendit avec une cuillère.
Je la pris timidement.
Elle posa aussi à côté de moi une bouteille d'eau d'un litre.
Je murmurai alors un timide merci.
- De rien,me répondit-elle avec un petit sourire.





Quote:
3 Novembre 2022

Alors que je préparais mes affaires pour repartir,cette femme dont je ne connais même pas le prénom vint me voir.
- Tu pars ?
- Oui,murmurai-je.
- Pourquoi ne resterai-tu pas ici...?
Elle posa cette question avec une pointe d'incertitude.
Je la regardai alors droit dans les yeux.
Elle soutint vivement mon regard.
Je refermai alors mon sac.
- Je pense qu'il serait préférable que je parte.
- Pourquoi ?
- Je..Je dois aller vers la côte.
- Pourquoi ?
- Parce-que.
- J'ai de la nourriture et de l'eau,regarde,sur la route tu mourrais de faim !
Je haussai alors les épaules.
- Pourquoi tiens-tu à ce que je reste alors que tu ne me connais pas,et inversement.
- Je..Je..,elle ne termina pas sa phrase et baissa les yeux.
- Je pourrais être un danger pour ta fille.
- Tu n'es pas méchant.
- Qu'en sais-tu ?
- Je le sais,c'est tout.
Je réfléchissais alors.
- Je reste à une condition,que tu me dises pourquoi tu veux que je reste alors que tu ne me connais pas.
- Depuis que ça à commencé,je n'ai vu personne d'autre que ma fille...
J'ai..J'ai besoin d'un peu de compagnie.
Je la regardai alors de nouveau,droit dans les yeux.
- D'accord,je reste.




Quote:
5 Novembre 2022

J'ai fais plus ample connaissance avec cette femme.
Elle s'appelle Katniss.
Elle a 28 ans et a une fille de 6 ans,qui se nomme Lucie.
Elle est châtains,de long cheveux,environs 60 kg pour 1m65/70,pas plus.
Nul besoin de préciser qu'elle est attirante.
Depuis le Flash,elle est resté dans son appartement avec sa fille.
Elle est juste partie quelques heures,chercher des caisses de ravitaillement pas loin,qu'elle stock donc dans l'appart à côté.
Nous avons beaucoup parlé d'elle,mais le moment que je redoutais est tout de même arrivé :

- Et toi ? D'où viens-tu,comment était ta vie avant ?
Je restais donc un moment bloqué,le regard vide et fixe.
- Hey ? Aiden ?
Le fait qu'elle dise mon prénom me reconnecta avec la réalité.
Tant de souvenirs s'étaient précipité dans ma tête.
- Je..Je veux éviter d'en parler.
Voyant que c'était un sujet sensible,elle insista tout de même sur un point.
- Tu sais quand même d'où tu viens non ?
- Je viens de Baton-Rouge,en Louisiane.
- Waw... Ça fait une trotte de là-bas à ici...
- Oui...
- Et sinon,tu travaillais dans quoi ?
- Dans l'informatique.
- Oh tiens,un geek ! me dit-elle en rigolant.
Je souriais timidement.
Voyant que je me décoinçais un peu,elle me posa d'autres question.
Vint le moment où elle me dit avec hésitation :
- Tu as de la famille vers la côte ..?
Je le regardais soudainement.
- Non...
- En Louisiane ?
- Non plus.
- Quelque part ?

- A terre ! A terre !
- Papa ! Papa ! Papa !
- Amanda ! Non !


- Aiden ?
Je me levais donc d'un coup,tremblant.
- Aah... Aah..
Katniss se leva aussi à son tour.
- Aiden,calme toi...Calme toi,je suis là...
Je tenais ma main droite tremblante.
- Maman ?
Katniss qui me tenait par les épaules se retourna.
- Chérie,retourne dans ta chambre,il est tard...
Elle l'a prit dans ses bras tout en me regardant et alla dans sa chambre.
Quand elle revint,j'étais assis,un album photos sur mes genoux...




Quote:
5 Novembre 2022 - Suite

Katniss était dans l’entrebâillement de la porte,elle me regardait.
Mes yeux étaient rivés sur les photos que je faisais défilé à l'aide de mes mains.
Une larme coula sur ma joue droite.
Katniss passa derrière le fauteuil et s’accroupit près de moi.
Elle regarda les photos.
Après quelques instant,elle me demanda timidement :
- Qui sont elles ..?
Un long silence suivit cette question.
Derrière un soupir je dis :
- A gauche,c'est ma femme,à droite ma fille...
- Et où sont-elle ?
Katniss me posa cette question,consciente de la réponse que j'allais lui donner.
- Elles ne sont plus là...
- Elles..Elles sont mortes ?
Je tournais alors ma tête dans sa direction et la regardait.
Mes larmes coulaient à présent au sol.
- Je suis désolé... me dit-elle.
Je baissai alors les yeux tout en fermant l'album.
D'un revers de manche j'essuyai mes larmes.
Je me levai alors,pris mon sac et rangea l'album.
Katniss était resté accroupie près du fauteuil.
- Comptes-tu toujours partir ?
- Oui,dis-je avec certitude.
Un léger blanc s'ensuivit.
- Nous pourrions venir avec toi...
Je me retournai alors.
- Vous pourriez,mais vous ne le ferez pas.
- Pourquoi ?
- La route est dangereuse,tous les jours des gens y meurent.
- De faim oui,mais nous aurons à manger !
- Non.. Le manque de nourriture n'est pas la première cause de mort.
- Comment ça ?
- Je.. C'est trop long à expliquer.
- Laisse nous venir,je sais me défendre et toi aussi.
Je m'approchais alors près d'elle.
- As-tu déjà tuer un animal ?
Elle me regarda avec hésitation.
- Non...
- Je suppose alors que tu n'as jamais tuer un homme ?
Elle ne prit pas la peine de répondre.
- La route est trop dangereuse pour une famille qui n'y vit pas depuis le début,et crois moi si tu sors dehors,tout le monde saura que tu es nouvelle sur la route.
- Je ne vais tout de même pas rester là avec ma fille le restant de mes jours ! Laisse moi venir avec toi... Je t'en prie...
- Tu as de la nourriture et de l'eau pour plusieurs mois encore...Tu peux rester ici. D'ici là un groupe viendra sûrement,tu auras une chance sur deux : soit il sera bon et tu pourras les rejoindre et tu survivra avec ta fille,soit il sera mauvais,et ils te violeront toi et ta fille,et vous tueront ensuite.
Elle me regarda maintenant avec dégout et me gifla.
Je mis ma main sur ma joue et la regarda avec haine.
- Voilà pourquoi,je ne te laisserai pas venir avec moi... Voilà ce qu'est la route.
Je pris et mis mon sac sur mes épaules.
Je détachais aussi le holster avec mon .357 dedans,de ma cuisse et lui tendis.
Elle m'interrogea du regard.
- Si malheureusement tu tombes sur l'option n°2,tu risques d'en avoir besoin.
Elle ne réagit pas.
Je lâchai alors le tous sur le fauteuil et avançai alors vers la porte.
Je l'ouvrit sans me retourner.
Au moment de fermer,je lâchai un fort : Merci Katniss.





Quote:
10 Novembre 2022

Ça fait cinq jours que j'ai quitté Katniss et sa fille.
Je suis maintenant entre Augusta et Columbia,toujours sur la Route 20.
Que dire à part que je marche sans cesse et qu'il pleut de plus en plus.
Je ne risque pas de mourir de soif c'est sûr.
Le soir quand je me repose,je pense tout de même à Katniss...
La façon dont je l'ai quitté alors qu'elle m'a nourri et aidé.
Je regrette vraiment ce que je lui ai dit.
Mais bon,je suis loin maintenant.
J'espère juste qu'elle s'en sortira,elle et sa fille.





Quote:
11 Novembre 2022

- Aaaaah ! Au secours !
Je me réveillais alors soudainement,je mis instinctivement ma main sur ma cuisse,mais mon arme n'était plus là.
Je me rappel alors l'avoir donné à Katniss.
- Merde,me dis-je.
Plusieurs coups de feu retentissent,c'est proche.
Je dormais dans un vieux bar,je me lève alors et cours vers le comptoir.
Je saute par dessus et m’accroupis derrière.
Des yeux je cherche si il n'y a pas l'habituel fusil des barman.
Bingo ! Je vois la crosse.
Je me déplace rapidement et le prend.
C'est une vieille Winchester à levier.
Quelques balles sont déjà chargées dedans,je regarde dans le renfoncement où était l'arme si il n'y en a pas d'autre.
Une boite à moitié pourris est présente.
Je la prend,l'ouvre et mets les balles dans ma poche.
Suite à cela,je lève ma tête par dessus le comptoir,rien à signaler.
Un autre coup de feu,puis un second me plaque au sol instinctivement.
Mon cœur bat à une vitesse insoutenable.
- Fouillez moi ces bâtiments ! RAPPORTEZ-MOI TOUS CE QUI NOUS EST UTILE ! Quand à ces deux là,dépecez-les,prenez leur graisse si il leur en reste.
Sur le coup j'eus du mal à croire ce que j'avais entendu,dépecer des humains...
Je n'osais pas relever ma tête,je me disais que si je restais bien sagement derrière,ils passeraient.
Malheureusement le destin en a voulu autrement,j'entendis un des membres du groupes rentrer dans le bar.
- Et là ! Une couchette !
A partir de ce moment là je me décalais sur la droite du comptoir.
J'étais dans son angle mort,je pus donc l'observer.
Un autre homme accouru.
Il regarda mon petit campement et se retourna vivement.
- Héhé... C'est bon mon gars je sais que tu es là... Les braises sont fraiches.
- Merde..Merde.. murmurai-je.
J'entendis maintenant les armes se charger.
- Allez sort de ta planque... On te veux aucun mal.
Mon cul ouai !
Mais j'avais tout de même un avantage,ils ne savaient pas où j'étais.
- Bon sort de ta planque maintenant connard de merde ! ALLEZ !
Je pris alors mon courage à deux mains et lui dit,tout en me levant :
- Comme tu voudras.
J'appuyais alors sur la détente après l'avoir mis en joue.
La balle lui transperça le cou et l’œsophage.
J'actionnai le levier tout en me tournant vers le second.
Ce dernier n'eut même pas le temps d'actionner la détente,qu'il était déjà au sol,une balle dans le sternum.
Je sautai alors par dessus le comptoir,ramassai le plus d'affaire que je pus et me plaquai à côté d'une des fenêtres du bar.
J'en profitais pour recharger le fusil de deux balles.
Dehors ils n'avaient rien entendu.
Ça me laissait une marge de manœuvre.
Je m'accroupis alors près des cadavres et je commençai à ramasser leurs armes et munitions.
Il fallait que je trouve un moyen de sortir rapidement avant qu'ils se rendent compte que ces deux boulets manquent à l'appel.
J'observais la rue discrètement.
Une ruelle était juste en face du bar,si j'arrive à courir assez vite,je pourrais être en dehors du village en un clin d’œil...
Je mis alors mon sac sur mes épaules et me mis devant la porte.
- Prêt Aiden ? Bah oui toujours prêt évidemment,allez...
J'ouvris donc la porte d'un coup de pied et commençai à sprinter droit sur la ruelle.
- Eh ! C'est qui lui ?! dit un des hommes du groupes.
- Descendez le ! DESCENDEZ LE !
Les coups de feu commencèrent à retentir.
Tous me loupèrent... Sauf un.
Arrivé à deux mètre de la ruelle,une des balles me toucha à la cuisse.
Je faillis m'écrouler au sol,mais l'adrénaline me permit de rester debout.
Je dévalai la ruelle aussi vite que je pus.
J'arrivai alors dans un vieux lotissement,avec juste derrière,les champs en jachère.




Quote:
11 Novembre 2022 - Suite

Je coupai la rue,traversai les jardins et arrivai dans le champ.
Je courrai sans m'arrêter.
Derrière moi,les hommes criaient et tiraient.
Le champ était long,800 mètres environs.
En face de moi résidait les restes d'un hameaux de forêt.
Ma course se résumait en deux chose :
La forêt et rester debout.
Ma main est sur la plaie béante situé à ma cuisse.
Mes poumons me brûlent.
Le sol me brise les chevilles à chaque foulée.
Je trébuche une première fois.
Tout en me relevant et continuant,je sens une décharge me traverser l'échine.
Malgré ce nouveau jet d'adrénaline,je me sens défaillir.
L'oxygène n'arrive plus à mes muscles.
Malgré cet instinct primaire qui me dit : Cours !,je me sens tombé une seconde fois.
Cette fois-ci je ne me relève pas immédiatement,mais seulement quelques secondes après.
Mes foulées se font de plus en plus courtes et lentes.
Ma respiration est de plus en plus irrégulière.
Ma vue se trouble.
Tout commence à ralentir autour de moi.
Je n'entend plus que mon cœur battre dans mes tempes.
Je ne sens plus que la douleur à ma cuisse.
Je tombe lamentablement au sol une troisième fois.
Mes genoux heurtent violemment le sol.
Ma main gauche tenta d'amortir la chute,me brisant le poignet sûrement.
Ma tête toucha le sol du côté droit.
Affalé au sol,ma dernière pensé alla à Katniss et sa fille...
Mes yeux se ferment...
Se rouvriront-ils ?





Quote:
11 Novembre 2022 - Suite

Quand mes yeux se rouvrent,je vois un homme s'effondrer au sol dans une giclée de sang.
Je tourne alors la tête,une balle me frôle l'oreille droite.
Nouveau jet d'adrénaline,mais je ne bronche pas...
Je reste la face collée au sol.
Plusieurs tirs résonnent,des cris,mais je ne regarde pas.
Je ne veux plus connaître cela...
La mort,le sang,cette sensation que l'on à quand on tue quelqu'un...
Quelques minutes après,le crépitement des tirs s'arrête...
Une voix féminine ordonne :
- Fouillez les cadavres ! Ramassez munitions,armes,nourritures,cigarettes,vêtements !
Bien évidemment,je suis considéré comme un cadavre...
Je prend alors une bouffée d'air,ferme les yeux et prie pour qu'on ne me palpe pas au niveau du cœur...
On me retourne sur le dos et commence à me fouiller.
Heureusement tout est dans mon sac,sauf mes munitions et mon fusil.
L'homme ramasse ma Winchester,prend les balles et entreprend de saisir mon sac.
J'ouvre alors un œil : il est penché juste au dessus de moi...
Je le saisi alors par les cheveux et le bascule en arrière.
Je bouge sur le côté pour lui éclater la mâchoire,mais je vois alors que toute la bande me regarde...
Dont la femme,debout sur le toit de son 4x4.
Je prend rapidement mon fusil et me relève.
Ma cuisse me brûle et me fait horriblement mal.
Je commence à courir,quand j'entends :
- Attrapez le ! Ne le tuez pas !
Et s'est reparti...
Sauf que cette fois-ci je n'ai plus aucune force.
Je me retourne tout en courant,j'oriente mon fusil vers le premier homme à porté et ouvre le feu.
Ce dernier se jette au sol,esquivant la balle.
Je recharge le levier,quand je sens quelqu'un me saisir le pied.
Non pas quelqu'un,mais un chien.
Alors que je tombe au sol,je sens les crocs de ce dernier déchiré mon pantalon au niveau de ma cheville gauche.
Je le vise alors quand un pied dégage mon fusil de mes mains.
Je regarde alors l'homme,qui fait signe au chien de me lâcher.
C'est un beau berger allemand,mais surtout costaud...
- Mais c'est pas bien de s'enfuir comme ça...
Il me saisit alors et me relève.
Une fois debout,il me menotte les poignets avec une ficelle.
- Allez,avance.
Vingt seconde plus tard,je suis devant la femme,qui semble être leur chef.
Je la fixe du regard,d'un regard haineux,mais à la fois désespéré.
- Comment t'appelles-tu ?
- Je ne m'appelle pas.
Elle pouffe.
- Il ne semble pas bavard,emmenez le.
On rentre au camp !
- Au camp ? dis-je.
Nous sommes maintenant en voiture,quand un nouveau tir résonne.
Une balle brise la vitre arrière de notre voiture.
Alors que tous descende,moi je reste dans le véhicule.
Les coups de feu crépitent.
Mes ravisseurs battent en retraite,abandonnant leurs biens.
- Là,il reste quelqu'un !
Mon regard est vide,je fixe le siège devant moi,jusqu'à ce que mon prénom face écho dans ma tête.
Je me retourne alors en direction de ce son.
- Katniss ?!
Elle est là,planté à ma gauche,me regardant,son arme braqué sur moi.


Par Nerza

_________________
ImageImage Image ImageImage
Image


Top
  Profile WWW 
 
7e - Cavalier
7e - Cavalier
User avatar

Joined: Jan 2014
Posts: 49
Age: 18
Posted: April 16, 2014, 5:41 pm 

Hi all n_n'
Voilà,après pas mal de mois passé sans rien avoir écris,je retrouve de l'inspiration,qui m'a été insufflée par les magnifiques OST Score de Junkie XL pour le film Divergente n_n'
Enfin bref,je m'y remets un peu,je m'excuse pour les 2/3 derniers écris,que je trouve assez bâclé,trop rapide.
Bref,place au RP !

http://www.youtube.com/watch?v=b53MVNB5p-I


Quote:
11 Novembre 2022 - Suite

- Aiden ?! Mais... Mais... Qu'est-ce-que tu fais là ?!
Je la fixais,je ne savais que penser.
Je ne réussis qu'à bafouiller quelques mots incompréhensible.
Plusieurs autres tirs résonnèrent en même temps.
Tous ce qu'il venait de se passer,j'espérai que c'était un rêve,tout c'était tellement passé vite...
Je ne comprenais plus rien.
Je la fixai toujours quand ma portière s'ouvrit.
Je tournai alors la tête et sortit doucement,Katniss accourut à moi et me serra dans ses bras.
Après quelques secondes elle me lâcha.
- Tu es blessé..?
Je regardai alors ma cuisse,elle saignait encore légèrement,je crois au final que la balle n'a fait que m'éraflé.
- Heu oui... Mais c'est pas grave...
Je sentis alors quelqu'un arriver derrière moi.
Un qui est-ce résonna dans mon dos.
Je me retournai alors et vit un homme d'environs une tête de plus que moi,avec à sa droite et sa gauche,deux hommes,armés,me tenant en joue.
- Bonj...
- Heu,c'est un vieil ami à moi ! répondit Katniss à ma place.
- Un ami ?
- Oui... Il était dans une des voitures,apparemment il s'est fait capturer par le groupe que nous traquions...
Il me considéra alors avec un regard remplis de mépris.
Mais n'étant pas du genre à me laisser marcher sur les pieds,je soutins le regard.
- Bien. Il peut venir. En route ! Pas de temps à perdre,on rentre !
- Et le reste du groupe que nous avons fait fuir ?! cria un jeune homme.
- Maintenant que nous avons leurs véhicules,on s'en branle,ils peuvent crever ce n'était que des faibles,regardez comme ils ont détallé comme des lapins quand nous sommes arrivés.
Allez,EN ROUTE !
Katniss me prit alors par le bras et me fit monter à l'arrière d'un camion.
Je m'assis tout au fond et tendis mes jambes.
Elle s'assit à côté de moi,et tandis que le camion démarré,elle sortit de son sac à dos un chiffon blanc et de l'alcool.
- Il faut désinfecter ta plaie en attendant de rentrer à la base.
Je dégainai alors mon couteau de ma ceinture et découpai mon pantalon autour de ma plaie.
J'avais finalement raisons quand j'avais supposé que la balle n'avait fait que m'éraflé,mais c'est tout de même pas vraiment beau à voir.
Katniss posa alors le chiffon imbibé d'alcool sur ma plaie.
Je serrai les dents pour éviter de crier tant le tout me brûlait.
Voyant ma souffrance,elle retira le chiffon.
Je pu expirer un grand coup.
- Nous te soignerons mieux une fois à la base.
- Et quand y serons-nous ?
- D'ici ce soir.
Génial,il ne doit même pas être midi...


Top
  Profile 
 
User avatar

Joined: Jun 2014
Posts: 8
Age: 17
Posted: June 5, 2014, 10:18 pm 

Un petit commentaire, scientifiquement et socialement ce RP est assez...Illogique mais c'est bien trouver quand même et je te félicite!

_________________
« Car seul le fer peut nous sauver
Seul le sang peut nous délivrer
des lourdes chaînes du pêché
de la malicieuse exubérance. »


Otto von Bismarck

"Qu'est-ce un crime de Guerre,
Alors que la Guerre est déjà un crime?"

C.B
Image
Schließen Sie sich der Armee, um die faschistische Revolution!

Traduit de la Machine Enigma par la SAS (Désolée pour les fautes en français).


Top
  Profile 
 

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 0 guests

Moderators:

Officiers Supérieurs, Officiers, Chefs de Régiments

Permissions of this forum:

You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
Post new topic Reply to topic  [ 3 posts ] 


cron
Créer un forum | © phpBB | Entraide & support | Forum gratuit