IVe Corps d'Armée Français

Forum du IVe Corps d'Armée Français de reconstitution sur M&B: NW


All times are UTC [ DST ]



Post new topic Reply to topic  [ 1 post ] 
Author Message
Inspecteur Général Aux Armées
Inspecteur Général Aux Armées
User avatar

Joined: Dec 2013
Posts: 428
Location: Paris
Age: 23
Régiment: Commandement Général
Posted: January 2, 2014, 6:32 pm 

Dans un autre monde, si similaire au notre mais pourtant si différent, le sort du monde est désormais entre les mains de quelques individus réunis en un lieu secret et à une date tenue secrète.

"Messieurs, mesdames.
La France est aujourd'hui mal en point, la crise s'est éternisée, le peuple est pauvre et misérable, les hommes sont devenus des femmes et les femmes des hommes, le ciel n'est plus qu'une épaisse couche de pollution atmosphérique, la nourriture commence à se faire rare à cause des changements climatiques et des maladies liés à l'élevage en batterie, le terrorisme prend de l'ampleur et les idéologies xénophobes commencent à prendre le dessus.

Notre culture, que nous, les "Derniers Nobles de France", chérissons et protégeons, n'est plus. Elle est, aujourd'hui, américanisée, le français n'est plus parlé et l'anglais domine nos cours de récréation.

L'armée, considérée inutile par le peuple et par les gouvernements successif, s'est transformée en un groupement de bandits et de voleurs de grand chemin, sans honneur ni valeur.

La démocratie est corrompu par les lois stupides et inutiles, par les individus égoïstes, par la politique et par l'idiotie ambiante. Nous avions prévenus le monde! Il fallait éduquer les masses pour que les démocraties fonctionnent, tel était Athènes ou Rome! Le droit de vote en récompense pour les hommes de valeurs et intelligents, l'appel au raisonnement au sein des écoles comme le souhaitait les "Philosophes des Lumières" et non pas un système où l'Homme reste stupide afin de faciliter la domination de l'un sur l'autre. Il s'agissait de la chose suivante: "Ne pense pas, je penserais pour toi!"


La société dans laquelle nous vivons à détruit nos espoirs et ont réveillés nos anciennes craintes. La consommation à outrance à était mauvaise, le peuple s'appauvrissait en achetant des objets inutiles, des aliments qui ne mangeront pas ou des artifices pour afficher leur appartenance à une élite qui n’existe pas!
Ceci nous à mener vers l'enfer, vers un monde froid en hiver et brûlant en été, l'atmosphère est saturée et la pluie est perpétuelle, des pays ont disparus, des espèces entières sont mortes et l'écosystème ne tient qu'à un fil que l'Humanité ne peut couper au risque de disparaître à son tour.


La Xénophobie gronde, la violence et l'ignorance ont créées ce vice. L'éducation aurait amenée les Hommes à oublier ces soit-disant différences, n’existant seulement parce que nous les énonçons. Une meilleure administration au sein de nos villes auraient amenée les peuples à se côtoyer, à se mélanger et à ne pas connaître ou reconnaître les différences.
L'Homme qui semble étranger dans cette ville, ne se sent pas apprécié, rejeté, car celui-ci vit dans un quartier d'une qualité de vie médiocre et parqué comme du bétail parmi les "siens", les "différents", les "pauvres", ceux dont personnes ne veut dans ce monde, ceux que l'on ne veut ni voir, ni connaître.

Alors le "riche", "l'aisé" ou le "citoyen", remet la faute sur cet Homme différent qu'il ne connait pas, pense qu'il lui vole son travail alors que ce dernier n'en a pas ou ne pourrait accéder à une telle fonction. La peur est en chacun d'eux, la peur de l'inconnu pour le premier et la peur de mourir pour l'autre.

Ainsi, par survie, les deux s'arment et se réunissent avec leurs congénères et partent faire la guerre à l'ennemis, à m'envahisseur, à l'opportuniste. Nous avons soif de sang, soif de vengeance contre ce système que nous servons et nous avons créé.


Le monde sombre, mes frères et c'est à nous de faire changer les choses, aujourd'hui, car personne d'autre ne le peut.
La perfide et corrompu République ronge et détruit notre beau pays;par son idéologie pro-républicaine, soutenant qu'il n’existe que les Républiques comme système gouvernemental démocratique; par l'individualisme,où la démocratie est violé par des hommes politiques manipulant les foules et attisant le feu de la haine des peuples, des idéologies ou de ses convictions politiques. Ces bourgeois se servant des valeurs françaises pour légitimer leurs actes, ces bourgeois qui nous volent notre argent durement gagné, ces bourgeois qui ne sont élus que pour leur propre intérêt et non pas pour la France!
Mais, il y a bien pire, la République vole nos libertés! Il vole notre liberté de raisonnement, de réflexion en nous forçant à assimiler leurs idées, que la République est éternelle, que les Monarchies sont des dictatures dirigées par des monstres d'égoïsmes et que le capitalisme est seul outil de réussite sociale.


Mais nous, mes frères, fiers français, oubliés, venant d'un autre temps, nous nous dressons!
Nous prendrons les armes comme l'on fait nos ancêtres, nous fermerons les rues avec nos charrettes à combustion et nous prendrons les rênes du pouvoir trop longtemps laissés au diable, aux vices des Hommes et surtout, à l'ignorance!

Nous voulons une France digne de ses ancêtres, qui sont mort celle-ci, qui ont vécus pour elle, qui ont pensés pour sa liberté!

Mes amis, dites moi pourquoi nous vaincrons en ce jour!"

-"Car nous sommes français!"

-"Oui, amis français! Nous sommes le peuple des braves et des forts! Si nous avons vaincus les Germains, si nous avons vaincus les Normands, si nous avons les Anglais, si nous avons vaincus l'Espagne et l'Europe! Nous vaincrons les traîtres qui transformés la glorieuse France en abomination!

Mes frères, aux armes et marchons vers la liberté, la gloire et la France!"


La Victoire allait sourire mais c'est ici que se finit l'histoire des Hommes, d'un autre monde, si différent et pourtant si semblable au notre.


Naît dans l'ombre d'une grotte, l'Humanité disparaît dans l'ombre d'un abri anti-radiation.

La morale de l'histoire serait donc, pour chacun d'entre nous: "Ne suivez pas les idées d'autrui."


Mais là s'arrête notre histoire et laissons la place à une curieuse créature...





Le sable était fin et l'océan n'avait de cesse de le tourmenter par ses flots, le vent roulaient sur les falaises qui entouraient cette plage de sable fin, la foudre brisait l'obscurité du ciel.

Tout à coup, un étrange membre sortie de l'eau, une tentacule grise qui tentait tant bien que mal de hisser son propriétaire hors de cette enfer aquatique. La créature qui sortit enfin de l'eau était petite, chétive, grise et possédait huit tentacules du même genre de celle qui avait hissé ce corps, la tête de cet octopode comportait deux yeux, chacun vissés d'un côté et de l'autre de cette tête étrange.

Peu de temps après, d'autres congénères de cette mystérieuse créature sortirent de l'eau avec peine. Ces créatures formèrent une meute, craintive, évoluant dans un monde qui leur est inconnue, voyant d'immenses falaises autour d'elles qui reflétaient le ciel, l'océan et leur visage... c'était de véritables monolithes flamboyants qui formaient des couloirs, de très long couloirs sombres et hostiles. Mais elles devaient prendre possessions de ces nouvelles terres, c'étaient les leurs... et anciennement celle des Hommes.


Le ciel commençait à se dégager, la foudre et la pluie avait cessées, le vent sifflait désormais entre les falaises et la mer cessait de tourmenter la plage de ses flots. La meute était maintenant bien loin à l'horizon entre ces étranges monolithes qui semblaient être des falaises.

L'Humanité était ici et ils laissèrent derrière eux leurs pêchés, leurs erreurs et leurs croyances sur cette terre, tout ceux-ci fit gravés sur la "Pierre".






Fin! :happysmile:

Voilà un petit texte improvisée avec mon médiocre talent d'écrivain que j'ai tenté d'améliorer sur le dernier texte, qui lancera le cœur de l'histoire. J'espère que tout le monde comprendra ma petite phrase crypto-philosophique, à la quelle j'aimerais ajouter: "Pensez par vous même."
Ainsi je suis sûr que tout le monde pourra comprendre (en réfléchissant un peu.)


Mais je vais vous faire une explication rapidos de feignasse pour expliquer lâchement pourquoi j'ai écris comme une bite la première partie du texte:
Il s'agit d'un discours! Le mec improvise, galvanise toussa. Bon, j'avoue ne m'être pas relus donc la forme risque d'être médiocre, mais je vais rectifier ça demain, je pense. (il est tard, là... mais me connaissant je risque d'avoir une flemmingite aiguë entre temps.)

Ensuite: comment est-ce naît?

Note post-écriture du pavé:Bon, j'étais, enfin je suis fatigué donc j'ai plus ou moins déliré, donc vous lisez si vous voulez en apprendre plus sur ce texte et sur moi (et oui je me confie un peu, que voulez vous, c'est la magie d'internet cette oeuvre du diable!) votre méchant troll que vous haïssez soit disant, même si je ne comprend pas trop pourquoi (jalousie probablement, j'ai tellement de skill et je suis tellement génial.), bref, vous êtes libre...pour une fois.

Spoiler:
Click to view message.

Merci d'avoir lu mon torchon d'amateur! :thummup:

Par Furix

_________________
ImageImage Image ImageImage
Image


Top
  Profile WWW 
 

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 0 guests

Moderators:

Officiers Supérieurs, Officiers, Chefs de Régiments

Permissions of this forum:

You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
Post new topic Reply to topic  [ 1 post ] 


cron
Créer un forum | © phpBB | Entraide & support | Forum gratuit